Crampes, varices, circulation sanguine… comment prendre soin de ses jambes naturellement ?

De nombreux remèdes anciens permettent d’obtenir de bons résultats pour soulager la sensation de lourdeur dans les jambes, problème qui, certes, touche en majorité les femmes, car très souvent en étroite relation avec les taux hormonaux, mais qui n’exclut pas les hommes, loin de là !

► L’infusion de sauge ou de vigne rouge. Buvez-en au moins une tisane par jour régulièrement en entretien.

► L’eau froide. Aspergez vos jambes d’eau froide en remontant des pieds vers le haut des cuisses. Ne commencez jamais par de l’eau très froide, qui pourrait être néfaste sur les parois fragiles des petits vaisseaux, mais plutôt par de l’eau à peine tiède.

► Les huiles essentielles et le sel marin. Mélangez 2 gouttes d’huile essentielle de cyprès et de menthe poivrée avec 3 cuill. à soupe d’huile d’amande douce et 1 cuill. à soupe de gros sel marin. Massez tout doucement vos jambes avec ce mélange, qui aura pour effet de stimuler la circulation et de tonifier les vaisseaux sanguins.

► Le menthol. Connu pour son effet « glaçon », il soulage instantanément. N’hésitez pas à en passer sur vos jambes quotidiennement (gel ou pommade).

► L’huile mentholée. Dans une petite bouteille ou un flacon, mélangez 30 cl d’huile de calophylle inophyle avec 2 gouttes d’huile essentielle de pin sylvestre et 4 gouttes d’huile essentielle de menthe poivrée et de lavande vraie. Emportez votre flacon partout avec vous et, dès que le besoin s’en fait sentir, appliquez un peu de cette huile mentholée sur vos jambes à même vos collants.

Pour lutter contre ces contractions soudaines, involontaires et douloureuses des muscles, surtout des jambes, voici quelques astuces efficaces :

► Avec de l’huile végétale de calophylle inophyle. Mélangez-en 2 cuill. à soupe avec 3 gouttes d’huile essentielle de lavande vraie ou de menthe. Cette huile végétale est excellente pour lutter contre les problèmes de jambes et de rétention d’eau. Elle peut s’employer seule pour vous soulager.

Read more @ santeplusmag