Mort du prince Philip : des détails sur les dernières heures de sa vie dévoilés

Le prince Philip, Duc d’Edimbourg et mari de la reine Elizabeth II, est décédé il y a quelques jours.

Âgé de 99 ans, il avait été hospitalisé plusieurs fois durant les derniers mois. Il souffrait de divers soucis de santé et, notamment, des problèmes cardiaques. Le vendredi 9 avril, un communiqué officiel a annoncé la triste nouvelle de son décès. Cependant, le prince serait mort paisiblement au Château de Windsor, à deux mois de son centième anniversaire.

Un homme dévoué à son pays

Dans le monde entier, de Barack Obama à Emmanuel Macron, des hommages ont été rendus à cet ambassadeur de valeur pour le pays. Malgré des rumeurs d’adultère et un sens de l’humour parfois maladroit, Philip était très populaire au Royaume-Uni. Ce prince atypique était un grand amateur d’art, et notamment de dessin. Souvent ciblé par les caricatures de la presse, il en riait volontiers. Ce caractère surprenant pour un prince et son dévouement pour la reine et son pays en faisait une figure très aimée du peuple britannique.

Deuil national et adieu familial

La pandémie ne permettra pas des funérailles en grande pompe et seuls 30 membres de la famille – sa veuve, ses enfants et petits-enfants – pourront être présents. Un deuil national a été déclaré, jusqu’au lendemain de son enterrement, le samedi 17 avril.

Le prince Charles a exprimé, en interview que son « Cher Papa », lui manquerait grandement, tandis que le prince Harry quittait les États-Unis pour dire un dernier adieu à son grand-père. Sa femme, Meghan Markle, ne sera en revanche pas du voyage. Enceinte d’une petite fille, son médecin lui a déconseillé un long trajet en avion.

En près de cent ans de vie, le prince Philip aura assisté à la guerre, des crises économiques et de nombreux autres grands événements qui auront marqué le 21ème siècle.

Espérons que cette longue vie offre de très nombreux souvenirs à ses proches.

Source: Doug Peters

Read more @